Un territoire zéro déchet

L’éco-citoyenneté se trouve au cœur du projet du SBA depuis de nombreuses années. Les actions en faveur du tri des déchets (animations scolaires, porte à porte…) ont rapidement été développées, dès les années 2000, pour accompagner la mise en place de la collecte sélective de proximité (attribution de bacs jaunes pour optimiser le geste du tri). Cela s’est traduit par une hausse de la quantité des recyclables (+ 117%) conjuguée à une baisse des ordures ménagères (-40%) entre 2004 et 2013.

En 2010, lorsque la réduction des déchets est devenue une priorité nationale du Grenelle de l’Environnement, le SBA a été précurseur dans le département, en contractualisant avec l’ADEME afin d’élaborer son programme de prévention des déchets. Celui-ci a largement rempli les objectifs fixés : -9% de déchets ménagers et assimilés en 5 ans (objectif initial : -7%).

En 2015, le syndicat fait partie des 58 collectivités retenues par l’Etat pour leur démarche exemplaire et participative de gestion des déchets et d’augmentation du recyclage. Le SBA a été ainsi labellisé « territoire zéro gaspillage, zéro déchet ». Il bénéficie par ailleurs d’un accompagnement spécifique du Ministère de l’Ecologie via l’ADEME, pour aller encore plus loin dans la réduction et la valorisation des déchets, tout en impliquant de nombreux partenaires et acteurs locaux dans la démarche.

Véritable reconnaissance, cette labellisation s’ajoute à celles déjà acquises en 2009 (Qualitri) et 2013 (Qualiplus), lorsque le SBA était récompensé pour la qualité du service public d’enlèvement des déchets.

La mise en place de la Tarification Incitative, qui vise à responsabiliser davantage le citoyen face à ses déchets, témoigne aussi de l’engagement du SBA en matière de protection de l’environnement.