A la maison

Changer nos réflexes au quotidien peut permettre de réduire notre production de déchets et de faire des économies.

Gaspillage alimentaire

La réduction des déchets à la maison commence par la cuisine. Chaque année, chacun d’entre nous jette 20 kilos de nourriture consommable. En évitant ce gaspillage, chaque famille pourrait économiser 400€ par an.

Commencer par préparer votre liste de courses pour n’acheter que ce dont vous aurez besoin. En magasin, vérifier les dates de péremption. A la maison, pensez à ordonner votre réfrigérateur en respectant la règle « 1er aliment entré, 1er aliment sorti » ou en congelant les produits que vous ne comptez pas consommer immédiatement. Vous pouvez aussi cuisiner vos restes : le Conseil départemental du Puy de Dôme a créé un site bourré d’idées recettes anti-gaspi, consultez-le vite 

Chaque jour, en préférant l’eau du robinet à l’eau en bouteille, vous alliez écologie à économie ! L’eau du robinet n’est ni emballée, ni transportée et coûte 300 fois moins cher. Si le goût de l’eau du robinet ne vous convient pas, vous pouvez simplement disposer votre bouteille à température ambiante ou dans votre réfrigérateur. Quelques heures suffisent à faire disparaître le goût de chlore.

Réemploi

Réservez un autre sort à vos objets en bon état en adoptant le réflexe réemploi. Lorsque vous n’utilisez plus certains objets (vêtements, chaussures, jeux, jouets, appareils électro-ménagers…), vous pouvez choisir d’en faire don s’ils sont en bon état. Les déchèteries de Riom et de Veyre-Monton collectent ces objets pour l’association Les Mains Ouvertes.

Près de 100 colonnes à textile sont aussi implantées sur tout le territoire du SBA et dans presque toutes les communes. Elles recueillent le textile et la maroquinerie en bon et en mauvais état pour leur offrir une seconde vie (dons ou recyclage). Enfin, un objet qui ne fonctionne plus peut être réparé, détourné  ou customisé. Toutes les bonnes adresses sont à retrouver dans l’annuaire du réemploi du Puy de Dôme.

Compostage

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez détourner certains de vos déchets alimentaires en les compostant. Le compostage, ce geste simple présente un tas d’avantages et permet de réduire votre production de déchets de 40 kilos par an ! Le compost obtenu, après 6 mois à 1 an de décomposition de la matière, vous servira d’engrais naturel et gratuit pour nourrir vos plantes et plantations. Et si vous n’avez pas la place d’installer un composteur, vous pouvez choisir  la technique du lombri-compostage, c’est-à-dire la digestion des déchets organiques par des vers de compost dans un bac stocké à domicile et permettant ainsi de réduire et valoriser leurs déchets alimentaires en appartement.

Stop pub

Les imprimés publicitaires déposés dans votre boîte aux lettres représentent 35% des déchets de la poubelle jaune. Vous pouvez réagir et dire non à la publicité en apposant sur votre boîte aux lettres un adhésif stop-pub, tout en continuant de recevoir les informations des collectivités (Mairie, Communauté de Communes, Département…). Et pour ne pas manquer les promotions en magasins, vous pouvez vous abonner aux newsletters !

Pour demander votre stop-pub, contactez le SBA. 

Hygiène et entretien

Il est possible de réduire ses déchets de maison en fabriquant soi-même ses produits d’entretien ou de beauté. Vous pouvez retrouver plein d’astuces sur le site de la Famille Zéro Déchet. 

Dernier déchet de poids : les couches jetables !

Un enfant utilise 1 tonne de couches de sa naissance à sa propreté, ce qui représente environ 1800€. Pour réduire ses déchets et faire des économies, pensez aux couches lavables. Elles sont aujourd’hui très pratiques, très économiques et plus saines pour l’enfant. Il existe aussi des protections hygiéniques féminines réutilisables.