Gérer mes déchets pendant le confinement : Vos Questions, Nos réponses

La Préfecture du Puy-de-Dôme a précisé dernièrement les mesures à prendre et à suivre quant à la gestion de nos déchets pendant le confinement. On fait le point ici !

                                                                                              

 

 Oui, cela est autorisé. Il faut se munir de son attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case «déplacement pour effectuer des achats de première nécessité».

Vous pouvez continuer à jeter vos emballages de la même manière qu’habituellement. Attention, nous rappelons que les masques, les gants, les mouchoirs et les lingettes nettoyantes ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune, mais dans la poubelle à ordures ménagères dans un sac bien fermé.

Il est recommandé de jeter vos mouchoirs, masques et gants et lingettes de nettoyage dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel. Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d’être placé dans le sac plastique pour ordures ménagères. Attention, aucun de ces produits ne doit être jeté dans la poubelle jaune, dans le compost ou dans la nature, même si vous n’êtes pas malade !

Pour les professionnels de santé et les personnes malades confinées chez elles, il est nécessaire de suivre les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé pour la gestion de vos déchets. 

Les collectivités locales, tout comme le SBA et les entreprises se mobilisent chaque jour pour continuer d'assurer la collecte et le traitement des déchets, qui sont des activités indispensables au bon fonctionnement de la société française. 
Des adaptations des modalités de collecte sont mises en place, au jour le jour, en fonction de la disponibilité du personnel.
Toutes les déchèteries sont désormais fermées au public, en cohérence avec les mesures de confinement des populations édictées par le Gouvernement. Cette fermeture permet par ailleurs de libérer du personnel pour contribuer aux tâches de collecte des ordures ménagères ;
La collecte des ordures ménagères résiduelles se poursuit normalement à ce jour ;
La collecte sélective des emballages ménagers est globalement maintenue sur le territoire français.
Il est nécessaire de maintenir, aussi longtemps que possible, la collecte séparée des déchets ménagers (emballage, papier/carton, verre) et l’activité des centres de tri des déchets ménagers. Ces activités permettent également d’alimenter les chaînes d’approvisionnement d’autres industries.
 

Si votre déchèterie est fermée, vous pouvez stocker vos déchets verts en attendant qu’elles rouvrent, ou profiter de ces semaines de confinement pour commencer à réaliser votre propre compost et entrer dans la boucle de l’économie circulaire ! En savoir plus ici.

Il faut rappeler qu'il est interdit de brûler les déchets verts. Le brûlage à l’air libre des déchets végétaux ménagers (déchets verts des de jardin : herbes, résidus de tontes, feuilles…) est interdit par arrêté préfectoral. Surtout que ces feux peuvent dégénérer et solliciter les pompiers. On peut également mettre les tontes de pelouse en tas pour que la matière sèche à l'air libre, elle se dégradera progressivement.

Si votre déchèterie est fermée, nous vous invitons à stocker vos encombrants chez vous en attendant sa réouverture.


Certains acteurs n'étant pas en mesure d'effectuer la collecte, il est préférable de les mettre de côté et d'attendre la fin du confinement pour les déposer dans les différents points de collecte.