Le budget

A l’image de la très grande majorité des structures publiques gérant l’élimination des déchets, le SBA est essentiellement financé par l’impôt. Particulièrement attentif à une gestion rigoureuse, le Comité syndical a fait de la maîtrise des coûts une priorité !

C’est l’un des objectifs affichés de la Tarification Incitative : réduire la quantité de déchets et donc les dépenses de collecte et de traitement.

En février, le Comité syndical a voté le budget de l’année 2022, un budget équilibré à hauteur de 33 millions d'euros en fonctionnement, qui traduit des résultats de la politique de maîtrise des coûts. 

 

Ce qu’il faut retenir de ce budget :

  • Un budget maîtrisé et un taux de TEOM stable à 10,88%, malgré une augmentation des coûts de traitement et la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), instituée par l’Etat.
  • Une stratégie de financement permet de répondre aux exigences légales (harmonisation des taux) et de lisser les évolutions nécessaires. Pour 2022, les élus ont voté une hausse du taux de TEOM pour les communes de l’ancienne communauté de communes de Riom Communauté qui passe de 8,76% à 9,36%.
  • Des soutiens financiers et des recettes qui s’amenuisent
  • Un montant de TEOM incitative de 22 210 000 €
  • Une amélioration des gestes du tri et une sécurisation des matières (en déchèteries) pour contenir la hausse des coûts.

En 2022, les investissements seront aussi le reflet d’une politique avant-gardiste et volontariste, dans la continuité de 2021 avec la construction d’un pôle de valorisation à Combronde, la mise en place de colonnes pour trier les déchets, les opérations d’accompagnement à la réduction des déchets : le compostage partagé, les poules, les ateliers gratuits… Autant d’actions qui ont déjà valu au SBA l’obtention des labels « Territoire Zéro déchet Zéro gaspillage » et « Economie Circulaire ».