La mère

 

Avec de la récup, je fabrique un masque anti-postillons.

Comme certains disent qu’il faut sortir couvert, Je me suis lancée dans la confection de masques anti postillons.

  • Ce masque ne protège pas autant que les autres.
  • Il doit être lavé à 60° après chaque utilisation.
  • Il peut être fait sans couture avec des tissus de récupération.
 
 
 
Avant de commencer, je me lave soigneusement les mains.
 
                                            
Il me faut :                                                                                       Etape 1 : Mettre le tissus à l'envers et disposer le molleton au centre.
- un carré de tissus de 35 cm x 35 cm en coton                                
- un morceau de molleton ou de polaire de 11 cm x 14 cm
- deux élastiques
 
                                            
Etape 2 : Plier le bas.                                                                            Etape 3 : Plier le haut.
 
 
Etape 4 : Replier les côtés.
 
Etape 5 : Pour le mettre, passer les élastiques derrières les oreilles. Le masque doit recouvrir mon nez et ma bouche !
 
 
 

SE FAIRE LA PEAU DOUCE ZÉRO DÉCHET

Pour avoir la peau douce malgré le confinement, et comme je ne peux pas sortir pour m’acheter des gommages en pots, j’ai essayé le gommage naturel au marc de café. 

  • Pour la recette rien de plus simple, il vous faut du marc de café et de l’huile végétale ! Moi j’ai pris de l’huile d’olive, mais ça fonctionne avec d’autres huiles végétales.
  • On mélange les deux en quantités égales dans un bol et on applique avec la main en tournant sur des jambes humides. 
  • Bonus : pour l’effet anticellulite de la caféine, on peut laisser poser quelques minutes. Puis on se lave au savon pour enlever l’odeur.

Et voilà ! Fini les peaux mortes, je suis toute douce.

 
Se démaquiller sans jeter

Pour moi, le maquillage est un acte quotidien. Par conséquent, le démaquillage aussi , il est d'ailleurs essentiel pour conserver une peau éclatante.

Il me faut parfois 2, voire 3 cotons pour venir à bout du mascara et du fard à paupières… Cela représente plus de 900 cotons par an ! Je me suis renseignée et selon le WWF, le coton est une des cultures qui consomme le plus de pesticides, et le plus d’eau (il faudrait au minimum 5 000 litres d’eau pour fabriquer 1 kilo de coton).

Me démaquiller avec des cotons ou lingettes que j’utilise une seule fois est donc néfaste pour la planète. J’ai décidé d’adopter une routine plus propre et de passer aux cotons lavables réutilisables. Je les fabrique moi-même en découpant des serviettes de bain, du microfibre ou autres tissus. Je peux aussi les acheter. On en trouve facilement dans les magasins bio.

 
 
 
 
Avec le confinement, je fais du rangement.
 

J’ai décidé d’utiliser des rouleaux de papier toilette et autres déchets pour mettre un peu d’organisation dans la maison. Commençons par un niveau facile, avec des rouleaux de papier toilette et un reste de papier cadeau, je fais des range-câbles.

 

Comme j’ai du temps, je me lance dans un organisateur de salle de bain.

 

Pour cela, il me faut :

  • 3 rouleaux de papier toilette,
  • 4 pots de yaourt,
  • un grand couvercle en carton,
  • une boite à chaussures,
  • un fond de papier cadeau,
  • des ciseaux, un cutter,
  • de la ficelle, une aiguille à gros chas,
  • une règle, un crayon, un compas,
  • du scotch transparent et noir,
  • du vernis colle.

Vous pouvez adapter la forme de votre organisateur aux déchets que vous avez.

Etape 1 : Découpez le couvercle et le carton pour obtenir la forme désirée. Faites les trous pour encastrer les pots de yaourts.  Écraser le bas des rouleaux et scotchez-le.

 
 

Etape 2 : Montez la structure en carton et scotchez le tout ensemble. 

 
 

Etape 3 : Recouvrez la structure et les rouleaux de papier cadeau avec le vernis colle, il faut mettre du vernis colle dessous et dessus car le papier n’est pas très perméable. Laissez sécher. Avec le scotch noir, soulignez les contours.

Etape 4 : A l’aide de l’aiguille, faites deux trous dans les rouleaux et dans le support pour pouvoir y passer de la ficelle. Accrochez les rouleaux en faisant un nœud derrière.

 

 

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à ranger !

 

 

 

 

Un shampooing nettoyant et embellisseur naturel DIY

Matériel : bol céramique et cuillère en bois (ne pas mélanger avec un ustensile métallique).

Ingrédients : Argiles (pour moi, Rhassoul) + Poudre de Shikakai + Eau chaude + 1 à 2 gouttes d’huile essentielle adaptée à votre type de cheveux (pour moi, Palmarosa qui apaise et assainit le cuir chevelu, donne de la brillance et propreté aux cheveux).

Je mélange les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène. Je prépare une quantité adaptée à ma masse capillaire.

 

Je brosse mes cheveux, je les mouille puis j'applique le shampoing sur le cuir chevelu et je laisse poser une dizaine de minutes. Et je les

 rince à l’eau claire.

Le shampoing naturel, débarrassé de nombre de produits chimiques, est un bon compromis pour prendre soin de nos cheveux sans les agresser. Moi, je l'ai adopté !