Des efforts partagés, des résultats

Syndicat du Bois de l’Aumône : des efforts partagés, des résultats

Gérer ses déchets n’est pas toujours évident : bac jaune ou vert ? Compostage ou recyclage ? Réutilisation ou déchèterie ? Les usagers ne laissent rien au hasard et les résultats sont là : notre territoire est de plus en plus efficace.

Pour le SBA et ses équipes, c'est un défi quotidien : il faut proposer le meilleur service possible de collecte et de transport des déchets, respecter de mieux en mieux l'environnement et investir pour l'avenir, le tout bien sûr en maîtrisant les budgets. Surtout que les coûts de gestion des déchets ne cessent d'augmenter.

Le Syndicat du Bois de l'Aumône, structure publique sous la responsabilité des élus locaux, dispose d’un budget annuel de 35 millions d'euros. 21 millions viennent de la contribution des usagers dont le montant pour chaque foyer s'adapte de plus en plus, à la production réelle de déchets.

Les efforts des usagers ont donc un juste prix et profitent à tous.

Le rôle du SBA est de favoriser ces économies à tous les niveaux. En mettant à disposition de tous de plus en plus de services : accès gratuit et illimité en déchèterie et au pôle de valorisation de Lezoux (et bientôt à Combronde), colonnes de tri pour le verre, les papiers et les cartons, compostage partagé ou à domicile, simplification du tri des papiers et emballages en bac jaune. Sans oublier les ateliers gratuits pour aider à réduire les déchets.

Les efforts des usagers sont répercutés et amplifiés chaque jour, en adaptant les tournées, les services, le matériel, les compétences des équipes.

En 2020, le SBA a collecté près de 71 087 tonnes de déchets dans les bacs ou colonnes verts (ordures ménagères), jaunes (emballages recyclables), marron (bio-déchets), les conteneurs à verre et les déchèteries (contre 76 147 tonnes en 2019). Plus de la moitié des déchets est collectée en déchèteries. Presque la totalité est aujourd'hui valorisée en matière (compostage, recyclage) ou en énergie (incinération, méthanisation).

Ensemble, nous avançons : 5000 tonnes de déchets de moins en 3 ans, c'en est une belle preuve.