Comment trier mes déchets

Trier, c'est bien. Bien trier, c’est mieux !

Depuis plus de 10 ans, tous les foyers du territoire sont équipés de poubelles ou de colonnes jaunes pour trier. Les tonnages d’emballages recyclables collectés se sont ainsi envolés : en 2004, un usager du SBA triait 24 kilos d’emballages recyclables par an. En 2015, il en trie presque 60 kilos ! C’est autant de déchets détournés de la poubelle verte ! 

Une fois collecté, le contenu des poubelles jaunes est déposé dans un centre de tri. Là, les emballages recyclables sont triés par matériau puis compactés en « balles » avant d’être acheminés vers les usines de recyclage adéquates pour redevenir de nouveaux matériaux.

La qualité du tri… une amélioration nécessaire

Avec le TRI, nous avons tous à y GAGNER ! L’amélioration de la qualité du tri a une importance capitale pour que le tri soit vraiment utile. En effet, il est important d’éviter que des erreurs de tri se glissent dans les poubelles jaunes. Sinon, c’est toute la chaîne qui est perturbée… Aujourd’hui, près d’un quart des poubelles jaunes contiennent des erreurs de tri…

Qu’est-ce qu’une erreur de tri ? 

Il s’agit d’un déchet qui, par sa matière et sa composition ne peut être recyclé. Lorsque ce déchet « non-conforme » est déposé dans une poubelle jaune, il arrive au centre de tri et il est exclu mécaniquement ou manuellement par les opérateurs. C’est ce que l’on appelle un refus de tri et il en arrive régulièrement. Tous ces refus ainsi retirés de la chaîne du recyclage sont mis à part et sont ré acheminés vers les centres de traitement. Ces erreurs ont donc des effets nocifs et peuvent même dans certains cas souiller l’ensemble de la collecte.

Quelques astuces pour trier…
  •  jetez les plastiques souples dans la poubelle verte (sacs plastique, tubes de dentifrice, gourdes de compote, éco-recharges...).
  • ne jetez pas de verre dans les poubelles jaunes, ni d’ordures ménagères ! pensez aux conditions de sécurité et d’hygiène des agents qui travaillent sur les chaînes de tri !
  • ayez le réflexe déchèterie pour un bon nombre de déchets, notamment pour les déchets volumineux et les déchets dangereux !
  • videz vos emballages recyclables, mais ne les lavez pas.
  • revissez les bouchons sur les bouteilles et flacons. 
  • séparez les différents matériaux. Dans les paquets de gâteaux, séparez les barquettes plastiques des boîtes en carton.
  • n'emboîtez pas les emballages les uns dans les autres.
  • ne déchirez pas les feuilles de papier en petits morceaux. 
  • jetez les cartons et papiers souillés dans la poubelle verte (cartons de pizzas, dessins à la peinture..).

Rendez-vous en rubrique Trier pour connaître toutes les consignes de tri !

Zoom sur le recyclage

  • Le verre se recycle à l’infini. Après broyage et refonte du calcin (verre brisé) dans un four, les verreries peuvent fabriquer avec cette  pâte de verre de nouvelles bouteilles.
  • Les papiers et les cartons sont dissous dans l’eau, pour être désencrés et transformés en pâte à papier.
  • Les journaux-magazines et papiers d’écriture sont transformés en papier journal.
  • Les cartons d’emballages sont transformés en papier sanitaire (essuie-tout ou papier hygiénique), kraft ou en carton ondulé.
  • L’aluminium est recyclable à 100% et à l’infini. Les barquettes et les canettes retrouvent une seconde vie pour entrer dans la fabrication de radiateur, de semelle de fer à repasser, de bloc moteur...
  • Les boîtes de conserve en acier sont recyclées en de nouvelles boîtes, pièces de moteur, fer à béton ou tôles, poutres, barres...
  • Les emballages en plastique sont broyés, puis fondus. Avec cette matière première secondaire, il est possible de fabriquer des tubes, des tuyaux, des peluches, des fibres textiles, des vêtements polaires et tout simplement d’autres bouteilles.